The story of a little Crapaud

lundi 13 février 2012

{C'est une fille}

C’est une fille. 

Desktop1

C’est une fille et j’ai pleuré de joie. De soulagement. D’angoisse.

C’est une fille et j’ai pleuré mais je ne sais pas trop pourquoi. 

Peut être parce que c’est enfin une surprise dans cette 2e grossesse, qui même si elle est très différente de la 1ere, n’a plus du tout cette saveur de découverte et d’excitation que l’on connaît en tant que primipare. 

Peut être parce que j’anticipe déjà (trop) quelle relation je vais bien pouvoir avoir avec elle et que pour le moment je ne visualise qu’une petite pimbêche à la mèche tombante, un Longchamp au creux du coude chaussée de Uggs informes m’informant sans embage que Prune fait un rallye, y’aura Neil, Lola et Maaaax et d’autres mais tu les connais pas, ça va être trop zen et que si je dis non elle hurlera à la mort, me fera la gueule à vie, ou pire, ira se faire réconforter par Mary Poppins (la traîtresse…). 

Peut être parce que j’ai lu le profil des Dragons dont c’est l’année, que j’ai appris que Mary Poppins (encore elle…) était Dragon aussi et que le fait de savoir qu’elles allaient avoir ça en commun (et le nez à priori, vu l’échographie et vu que c’est le même profil que son grand frère, et vu qu’il a le même pif que son père, qui lui-même bref vous avez compris) ainsi que toutes les caractéristiques de chieuses qu’énumère le profil, me gonfle et me flippe et m’insupporte. 

Peut être parce que j’ai découvert la layette rose et qu’en fait j’ai grave trop kiffé d’émotion de commander des bodys roses, des pyjamas roses, des leggings roses, des robes à dentelle roses, des chaussettes roses et des bonnets roses.

Peut être parce que ca aurait été compliqué d’expliquer au Crapaud que finalement il aura un petit frère alors qu’il ne veut qu’une petite sœur depuis le début et qu’il n’aurait pas compris que son choix ne soit pas respecté. 

Peut être parce que je suis celle qui, parmi les nombreux petits enfants, offre enfin et la première, ce cadeau aux arrière-grands-mères d’accueillir une petite fille dans l’arbre généalogique depuis trop longtemps squatté, à leur goût, par les petits zizis. 

Peut être parce que, c’est bien réel, je vais être mère de 2 enfants, qu’il serait temps que je l’intègre un peu et que je nidifie notre maison, que je compartimente la chambre des enfants, que je lave les habits et que je réaménage le salon.

Peut être parce que j’ai peur que mon petit garçon se sente délaissé par moi, sa maman qui l’aime si fort mais qui devra accorder tant d’attention à ce futur bébé. 

Peut être parce que je suis heureuse tout simplement :)

Posté par Lilou the Frog à 16:35 - - Commentaires [32] - Permalien [#]


lundi 2 janvier 2012

{2012}

IMG_3900-1

Salut la compagnie ! Enfin si vous êtes toujours là ;)

J'ai essayé de revenir en 2011, mais visiblement, je n'ai pas réussi... Ca risque d'ailleurs d'être chaud en 2012 aussi, parce que, voyez-vous, avez-vous vu ? Sur la photo, là ? Oui ! il est question d'un Minimoy pour cette année :)

Et ce qui est drôle, c'est qu'à l'heure de mon billet sur les relations fraternelles je ne le savais pas encore, qu'il y avait déjà un petit frère ou une petite soeur en route.

Alors voilà, ça fait 4 mois, ce sera donc un bébé de mai, et non, je n'ai en fait pas vraiment résolu les questionnements concernant l'arrivée d'un 2eme enfant ni les relations qu'auront mes enfants entre eux ou avec nous.

M'enfin en même temps, maintenant cela n'a plus vraiment d'importance n'est-ce-pas ?

...

Toutefois, si vous aviez des paroles encourageantes, ou que forte d'une expérience similaire vous sauriez me rassurer parce que si si je flippe, je prends.

En attendant, que cette année vous soit douce et pétillante !

 

Posté par Lilou the Frog à 16:57 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

dimanche 18 septembre 2011

{C'est mon anniversaire !}

Et c'est Canalblog qui le dit !

Capture d’écran 2011-09-18 à 09

Alors bienvenue à tous ceux qui auront cliqué sur mon lien depuis la page d'accueil de Canalblog, et merci à tous ceux qui me suivent depuis 3 ans !

Posté par Lilou the Frog à 09:56 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

mardi 13 septembre 2011

{Mon frère}

A l'heure où la question de la petite soeur se précise et après avoir enfin balayé les contingences matérielles liées à l'arrivée d'un 2eme enfant dans notre espace de vie conçu pour 3, j'en arrive, suite à une conversation avec mon frère, à m'interroger à nouveau sur les relations fraternelles.

IMG_2642-1

Qu'est ce qui fait qu'un frère et une soeur s'entendent ou pas ? Pourquoi leurs relations avec leurs parents peuvent parfois être si différentes ? Quelle part d'ingérence y a-t-il à se mêler de la vie de son frère ? Que peut-on dire et ne pas dire à sa soeur ? Faut-il jouer les médiateurs entre les 2 générations ? Que risque-t-on de perdre en cas de rupture ? Que nous manque-t-il pour vivre ce que tant d'autres fratries jugent comme un trésor et un bienfait inestimable ? etc etc...

Ma relation avec mon frère n'a pas un caractère transcendantalement exceptionnel. 

C'est-à-dire que nous avons toujours vécu nos vies de façon très distinctes: il a intégré un internat dès le lycée et ne rentrait que le w-e, j'entamais une relation amoureuse et des études à plusieurs kilomètres qui m'éloignaient de la maison quand il revenait, il avait ses potes, j'avais les miens, ses goûts, et moi ceux à l'opposé, bref, nos 2 ans d'écart que tant vantent comme étant l'espacement idéal n'ont pas engendré une fusion mémorable entre nous.

Puis l'espacement s'est accru, géographiquement, l'un au nord, l'autre au sud, les parents à l'est, et les routines de chacun, très différentes elles aussi, ont creusées l'écart un peu plus.

La naissance de nos enfants à un an d'intervalle a recrée un pont et des centres d'intérêts communs, et heureusement depuis nous arrivons enfin à maintenir une relation, au moins téléphonique, plus régulière et plus dense qu'avant.

Alors voilà, sachant cela et Mamoureux étant fils unique, je me suis longtemps posé la question du 2e enfant.
Etait-ce si désespérément "utile" à mon fils de lui faire un petit frère ou une petite soeur pour justifier de passer outre nos propres sentiments, à savoir un avis plutôt neutre sur la question ?

Je repensais à la kiné de ma rééduc périnéale qui m'exhortait à enchainer une 2e grossesse voire plus pour qu'il "n'ait pas à s'occuper seul de ses parents vieillissants un jour" O_o

Je repensais à ces mamans de la crèches qui flippaient tellement de ne plus réussir à avoir de place en garderie pour le prochain qu'elles accouchaient 20 mois plus tard pour bénéficier de justesse du rapprochement familial.
Je repensais à celles qui voulaient 3 enfants et qui avaient 35 ans et qui par peur de l'horloge les pondaient en moins de 4 ans.

Je repensais à Mary Poppins qui aurait à partager son temps entre 2 petits enfants et au bien que ça pourrait faire à mon fils de ne plus être considéré par elle comme l'enfant roi.

Je repensais aux nuits blanches qui sont derrière moi depuis si longtemps et au bonheur des réveils à heure raisonnablement fixe.

Je repensais à la rentrée en maternelle il y a 1 semaine et au grand garçon que j'ai aujourd'hui, au bébé qu'il était hier.

Je repensais à l'écharpe de portage qui me manque si souvent.

Je repensais au dernier clash entre mon frère et mes parents et à ma position si inconfortable entre 2 camps qui malgré ma médiation n'a toujours pas vraiment compris les dits et les non-dits de l'autre.

Je repensais aux grandes fratries de mes parents, qui ont engendrées des cousinades nombreuses dont le souvenir heureux me rempli de bonheur et de nostalgie dès que je les évoque.

Je repensais à mon fils qui n'a qu'un tonton et qu'une tata, et qu'un cousin, qui habitent loin, et au manque (qu'il ne peut pas ressentir) de ne pas être entouré d'autres enfants issus de son arbre généalogique.

Et je me dis que j'espère que si un 2e enfant venait créer une fratrie dans notre famille, celle-ci serait exceptionnelle !

J'aurais envie qu'ils s'aident avec patience dans leurs devoirs et se collent l'un à l'autre devant la télé.

J'aurais envie qu'ils sortent ensemble plus tard et partagent des secrets, qu'ils s'invitent le w-e, que leurs chéris s'apprécient, qu'ils fêtent toutes les fêtes de l'année ensemble et que leurs enfants soient heureux de se retrouver entre cousins. 

J'aurais envie d'être un modèle de mère, une super belle-mère et une mamie magique qui fait des animaux avec des allumettes et des marrons.

Parfois je les envie ces fratries qui ont l'air de partager tellement et de si bien s'entendre.
Qu'ont-elles de plus que nous ?
Vous savez vous ?

Posté par Lilou the Frog à 00:01 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

samedi 21 mai 2011

{C'est vrai ça je suis où ?}

IMG_6342_1

J'ubiquite les amis...

Je suis trop partout pour être investie dans chaque lieu. Et quand je me pose dans un endroit, je m'y ressource en y faisant du rien :)

Je suis toujours là, un peu moins certes, même chez vous, mais je soigne et j'arrose mon jardin avec discrétion et amitié.

Je vous embrasse, je ne vous oublie pas, retrouvons nous un de ces 4 ici ou là !

Posté par Lilou the Frog à 16:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

vendredi 1 avril 2011

{Par la fenêtre}

J’observe un homme chapeauté de son casque de moto, qui tourne tel un lion en cage à l’extérieur de notre portail sécurisé. Il n’a pas le code. Il s’accroche aux barreaux, on dirait un singe au zoo. Il fait de grands signes à quelqu’un qui ne le voit pas.

Il a patienté 1minute23 et s’en est allé. 10 secondes plus tard un résident sortait, il aurait pu se faufiler.

Ah mais tiens le revoilà ! Quelqu’un d’autre sort, il en profite.

Il erre dans la cour maintenant, le gardien n’est pas là. Son pantalon de motard fait vvvvt vvvvttt à chacun de ses pas. Je ne l’ai plus dans mon champ de vision.

Le revoilà, il sourit, gêné d’être le centre de l’attention des retraitées aux balcons.

Allez… j’ouvre ma fenêtre « Puis-je vous aider ? »

Une livraison… mauvais code… urgent… bla bla… Attendez je descends…

Je signe, j’embarque, je jette un œil, oh quoi, c’est un sac en carton très chic à peine fermé par un ruban.

Ce sont des flacons vides et des pipettes. Elle doit faire ses propres cosmétiques Madame.

Je googlise la marque.

Ils doivent être sacrément précieux ses mélanges pour qu’elle les injecte dans des flacons au look très ordinaire mais au prix exorbitant !

Ah voilà le gardien, je lui remets le paquet.

Madame dirige Hermès… Haaaaannnn…

 

Des cordes pendent devant mes fenêtres. Dans quelques instants j’aurais droit au remake d’Extreme Limite version building.

Les cordes s’agitent.

Je vois ses chaussures.

Et soudain nous sommes nez à nez, moi à ma table en train de dispatcher le support à ma team, lui une gratounette à la main en train de frotter les fissures assassines.

Un court instant je l’envie d’être à l’air libre et de travailler de ses mains. Et puis mon regard accroche les nuages menaçants et je me pelotonne dans mon coussin de chaise, les doigts sur le clavier, les mains contre le café chaud.

La dame de la météo dit qu’il fait 20°.

Ah bon ?

Je l’envie.

 

Un bruit de torrent, ce sont les roues du chariot d’un livreur.

Un bruit d’éboulement, ce sont les caisses qui s’écroulent, le livreur a raté le trottoir.

 

Des cris d’enfants, il est midi.

 

Les Feux de l’Amour à la télé.

 

Vive le télétravail :)

 

IMG_1238IMG_1340

Posté par Lilou the Frog à 15:13 - - Commentaires [20] - Permalien [#]



Fin »